Viivi & Fragan

travail en cours

Vous trouverez ici des écrits et images provisoires, c’est à dire qu’ils existent en attendant d’être changés bientôt.

DES MOTS EN NOIR ET BLANC…

 

…POUR PARLER DU CIRQUE

Le Cirque est un de ces témoins implacables jetés à la face du temps pour entr’ouvrir certaines secondes la porte du rire, de la peur, de l’émerveillement et peut-être faciliter ainsi la joie des Hommes.

Tenir à 10 mètres de haut à la force de leurs poignets, attraper en plein vol un corps fragile, changer de costumes en un clin d’oeil, balancer dans le vide leur talent et leur courage.

Surprendre des publics en n’importe quelle langue et surtout la plus compréhensible: celle du geste.

 

Tout cela est bien prometteur. Mais n’ayez crainte, la piste et ces gens tiennent mieux et davantage que leurs promesses.

 

…POUR ENTREVOIR D’AUTRES SUJETS ET S’EMOUVOIR D’ÊTRE VIVANTS

Pour nous, le cirque c’est d’abord faire (et refaire) quelque chose d’extra-ordinaire avec son corps. Ensuite, derrière la présentation d’un acte étonnant ou « exploit » surgissent des représentations et dès lors des « sujets » qui (pré-)occupent la vie de tout humain: mort, amour, temps qui passe, quête du sens de la vie…

Dans ce duo, c’est sans doute la question du lien et de l’amour qui est la plus visible derrière le geste circassien.

 

Parce que le cirque comme l’amour sont…

…sensuels : le corps y est vecteur d’émotion.

…risqués : ça fait peur et peut enivrer, envahir, faire souffrir.

…engageants : l’individualité se met au service de l’union.

…complexes et souvent enfermés par des clichés.

…ancrés dans la réalité : et on ne saurait y chercher une vérité.

…seulement ce que les gens en font.*

 

* à compléter par le lecteur et par le travail en cours.

 

…POUR DIRE QUELQUES MOTS SUR CET AGRES: LA CORDE

La corde lisse suspendue et verticale a été introduite dans les programmes de cirque dès la seconde moitié du XIXème siècle. Toutefois ce n’est pas un agrès emblématique des vieux programmes de cirque.

Pendant longtemps la corde servait simplement à rejoindre un autre agrès aérien et les numéros de corde quant à eux étaient présentés exclusivement par des femmes. Ils étaient souvent des numéros de complément, intermède pendant le démontage des cages protégeant le public des fauves ou second numéro des couples, garantissant ainsi un revenu supplémentaire : elle, accrochée par une poignée à la corde ; lui, la faisant tourner d’en bas. Le cirque contemporain a récemment renouvelé cette discipline et a aussi contribué à sa masculinisation.

 

Cette création ouvre un nouveau champ d’expérimentations sur la corde.  Viivi et Fragan sortent de la solitude de leur pratique et partagent leur agrès. Dans cette cohabitation particulière, les enlacements remplacent les nœuds. Les corps se propulsent, s’accrochent, s’équilibrent. Et dans ce parcours entre corps et corde où la tendresse est gage de survie, les deux circassiens inventent un langage singulier dans les airs.

 

EQUIPE

Une création collective avec :
la productrice: Roselyne Burger
la costumière: Léa Gadbois-Lamer
le compositeur: Lawrence Williams
et les musiciens : Julien Chamla (batterie), Benjamin Glibert (guitare, basse, voix, enregistrement, mix), Sébastien Cirotteau (trompette), Lawrence Williams (saxophones, clavier, guitare, voix)
le sondier : Alexis Auffray
le régisseur général : Adrien Maheux
le génie de la lampe: Clément Bonnin
l’artificier : Boris Abalain
les hauteurs*: Anna Tauber, Fragan Gehlker, Viivi Roiha

* suite à des désagréments rencontrés précédemment sur une autre production quant aux implications du terme auteur ainsi orthographié, l’Association du Vide a décidé d’écorcher ce (satané) mot pour prendre de la hauteur.

PRODUCTION

Une production de l’Association du Vide avec
Les coproducteurs :
Le fonds de dotation du Quartz – Brest
La Verrerie d’Alès / Pôle National Cirque Occitanie
Le Pôle National Cirque et Arts de la Rue – Cirque Jules Verne – Amiens

Le Carré Magique Lannion Trégor, Pôle national cirque en Bretagne

2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque- Théâtre d’Elbeuf

Le théâtre Monfort, Paris

 

Les accueils et aides à la résidence :

Pôle Régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire – Cité du Cirque Marcel Marceau / Le Mans

Les Quinconces-L’espal, scène conventionnée danse, Le Mans

 

Merci aussi pour leur accueil à :
L’Académie Fratellini – Aubervilliers
Le Plus petit cirque du monde, Centre des arts du cirque et des cultures émergentes – Bagneux Le Théâtre du Nord / Théâtre de l’Idéal – Lille
La Grainerie, fabrique des arts du cirque – Toulouse

Le CIAM, Aix-en-Provence

Archaos – Pôle National Cirque Méditerranée

 

Autres partenaires en cours

TECHNIQUE

Tout public

Durée relativement courte et évolutive

Viivi & Fragan est un duo qui s’invite dans des soirées composées d’autres formes relativement courtes.

 

AGRÈS SUSPENDU – 1 pont triangulé de 4 mètres accroché à une hauteur minimum de 10,5m, CMU des 2 points d’accroche 500 kg
PLATEAU – sol lisse et plan / disposition circulaire ou frontale (à définir selon le lieu avec nous)

SON – Le système de diffusion classique

LUMIÈRE – en cours d’élaboration

Pour plus d’informations veuillez demander la fiche technique détaillée.

 




DES FOIS Viivi & Fragan DÉBORDE : VOIR LES DÉBORDEMENTS